2009 - 2010


2009 - 2010


CONFÉRENCE SUR L'ORIGINE DES ORATOIRES
À COURBEVOIE (92)

Le 18 novembre 2010 s'est tenue à Courbevoie, une conférence faite par Francis Libaud sur l'origine des oratoires, à la Salle Pierre Hébert de la Paroisse St Pierre St Paul.

Le Père Marcel Allard, curé, était présent parmi les auditeurs et a particulièrement apprécié le thème de la conférence et même cité des exemples actuels intéressants des superstitions issues des survivances des cultes païens qui ont précédés le catholicisme en Gaule.

2à Novembre 2010


DÉCOUVERTE DE L'ORATOIRE NOTRE-DAME
À BARLES (04)

Oratoire rustique érigé à l'angle d'une ancienne cabane de bergers en ruines située à 1550m d'altitude au-dessous de la 'Cabane Vieille de Chine' sur le parcours du PR de Barles au Col de Clapouse où il rejoint le GR6 en direction d'Esparron-la-Bâtie en passant par le Lac des Monges. La niche abrite une statuette en céramique polychrome d’une Vierge à l’Enfant. Documents transmis par notre fidèle adhérent Jean-Pierre Pinatel.

Photos Jean-Pierre Pinatel, été 2010


DÉCOUVERTE DE L'ORATOIRE DU BON PASTEUR
À COLMARS-LES-ALPES (04)

Cet oratoire est situé au sud de Colmars, au sommet du Laupon (2432m. d’altitude) à côté d’un pylône de télécommunication. Le cairn est assez massif, constitué de pierres se trouvant aux abords immédiats, assemblées de façon assez rustique pour lui donner la forme d'un pain de sucre d'environ 2 mètres de hauteur, une petite niche a été aménagée dans la masse côté est. Cette niche contient une petite statue du bon Pasteur portant l'agneau sur ses épaules et une pierre plate gravée légèrement d'une croix et marquée "Le bon Berger". Devant la niche est fixée une croix faite d'une branche, sur le dessus du cairn, plusieurs morceaux de bois sont plantés verticalement, celui au dessus de la niche est arrangé en croix. Dans le fond de la niche une boite métallique de Ricorée contient un petit carnet et un crayon et nous apporte des renseignements. Au tout début du carnet est inscrit : "Posé le 29 Septembre 2006. Le Laupon alt 2432 m , de la part de L.N CARLOT et F.J.  Le Bourguet 06660 Saint-Etienne de Tinée". D'autres personnes à la suite ont marqué leur passage sur ce carnet. Dans ce haut lieu de pâturages, ce témoignage de foi amplifie encore la grandeur du site.

Documents transmis par Jean-Pierre Pinatel, randonneur infatigable, président des Amis des Mées, été 2010.

J.D. Eté 2010


VISITE GUIDÉE DES ORATOIRES
DE CHARTRES (28)

Le 20 juin dernier,dans le cadre de la Journée du Patrimoine de Pays organisée par la FNASSEM sur toute la France,notre association Connaissance et Sauvegarde des Oratoires a organiser des visites guidées des Oratoires, Niches murales, Statues et Portes de la ville de Chartres, pilotées par un de nos adhérents.
 
 
 
 Malgré les publicités envoyées aux journaux locaux, celles remises à la Mairie, aux Offices du Tourisme, et autres lieux publics, un temps très froid ce dimanche-là à sans doute dissuadé de nombreux chartrains à suivre cette visite, d’ailleurs les rues étaient vides.
 Cependant deux petits groupes de personnes ont participé à chacune de ces visites comme le relate l’article ci-dessous du journal "La République du Centre" du 24 juin suivant.
 JPEG
Le 20 avril 2010

BASES DE DONNÉES DES ORATOIRES

Le 9 avril 2010
Nous venons de mettre en ligne notre deuxième site Internet www.oratoires.com qui est en fait une base de données des oratoires et autres petits patrimoines religieux. Vous pouvez ainsi retrouver tout ou partie de ces édifices de votre département ou de votre région. Vous pouvez contribuer à compléter cette base sur votre département ou d’autres dont nombre d’entre eux ne sont pas encore illustrés. Envoyez nous vos photos et les informations nécessaires pour les situés.
JPEG
Ci-dessus page d’acceuil
JPEG
Ci-dessus exemple de fiche
Déja plus de 4400 fiches ont été mise en ligne, certaines seront complétées dans les mois qui viennent, et de nombreuses autres seront créees. Nous vous souhaitons une bonne découverte.

RESTAURATION DE L'ORATOIRE SAINT JACQUES
À BELLAVILLIERS (61)


Eric Yvard, historien du patrimoine percheron, devant l'oratoire.

Notre fidèle adhérent M. Gaëtan de La Barre de Nanteuil, nous a transmit deux articles de Ouest-France, relatant la restauration de l'oratoire Saint Jacques à Bellavilliers.

En 2010, l'article disait :  L'oratoire Saint Jacques, se trouve au carrefour des communes de Pervenchères, La Perrière, Saint-Jouin-de-Blavou et Bellavilliers. Cet oratoire mérite une restauration. Le maire de Bellavilliers Joël Nicolas esplique : "C'est un site d'intérêt intercommunautaire... méconnu, nous voulons lui redonner de l'importance; il est situé sur les chemins de Saint Jacques et du Mont-Saint-Michel, près du manoir de Blavou. On rejointoie les pierres, on pose deux marches de granit au pied, et, on crée une statue de Saint Jacques. Enfin on protège l'édifice par des grosses pierres au sol"

En février 2011, l'autre article nous disait que le projet à été accepté par le Conseil communautaire qui prend en charge les frais de restauration, sablage du bâti,  restauration d'une grille, et création d'une statue. La statue de 50 cm de haut sera réalisée Mireille François, artiste sculpteur et émailleur,  Les travaux seront supervisés par Christian Pytel du Pays du Perche ornais.

L'inauguration est prévue pour le 24 juillet prochain.

Texte extrait de Ouest-France du 10 décembre 2010 et du 11 février 2011, Photo Ouest-France
février 2011


LES ORATOIRES DES ALPILLES
MIRACULEUSEMENT ÉPARGNÉS (13)

Les cataclysmes se succèdent et les oratoires sont toujours au coeur de la tourmente, mais le Saint qui l’habite veille et protège l’oratoire comme en témoigne les photos jointes de deux évènements naturels de cet hiver, transmises par notre ami M. Gabriel Clavel.
La tempête a soufflé très fort sur les Alpilles, et particulièrement dans la région d’Orgon vers la mi-février, ou les vénérables oratoires du chemin de Notre-Dame de Beauregard sont entourés de grands pins. Des arbres ont étés renversés notamment à proximité immédiate des oratoires, mais ceux-ci ont été épargnés comme en témoigne les photos ci-jointes de l’oratoire du Massacre des Innocents, alors que la croix à souffert.
 
JPEG JPEG
Croix de la montée à ND de Beauregard à Orgon Oratoire du Massacre des Innocents à Orgon
JPEG JPEG
L’oratoire du massacre des Innocents épargné par les chutes d’arbres à Orgon.
De même la neige est tombée en abondance en début janvier 2010, ce qui n’est pas si courant ici en de telles quantités, et là aussi les oratoires ont été épargnés par les chutes d’arbres cassés sous le poids de la neige.
 JPEG JPEG
Oratoire St -Eloi à Noves  Oratoire St Roch à Mollégès

NICHE SAINTE-GENEVIÈVE
À SAINT-GERMAIN EN LAYE (78)

Dans le magnifique Sentier des Oratoires de la forêt de Saint Germain en Laye, la niche de Sainte Geneviève faisait défaut depuis 2005, l’arbre qui la portait étant mort. L’association des Amis de la Forêt de St Germain et Marly, avait demandé à l’ONF de désigné un autre chêne à proximité de l’ancien disparu, pour réinstaller la niche. C’est désormais chose faite, un chêne formé de 3 troncs divergents supporte maintenant la niche restaurée, fixée sur un ensemble de poutrelles manquant plutôt d’élégance, mais enfin la niche est en place, et Sainte-Geneviève accueille les randonneurs très nombreux à parcourir ce beau sentier des oratoires.
JPEG JPEG JPEG

CHRISTIAN WAY-MARKERS

    

Texte et photos Jean Dieudé
7 février 2010

Haut de page


INTEMPÉRIES SUR LE CHEMIN DU ROSAIRE
DE FORCALQUIER (04)

 Des très importantes chutes de neige et de pluie ont provoqué récemment de nombreux dégâts sur la commune : inondations, chemins éventrés, murs écroulés, maison effondrée. le site du Sanctuaire Notre-Dame de Provence, cher au coeur des habitants, n’a pas été épargné. Tout un pan de rocher qui jouxte le carillon s’est effondré, laissant une portion de la balustrade, qui entoure le sanctuaire, suspendue dans le vide entre deux oratoires.
 Le Maire, Christophe Castaner s’est immédiatement rendu sur le lieu du sinistre, et les services municipaux sont intervenus en urgence pour sécuriser le site. D’important travaux seront nécessaires pour réparer les dégâts.
JPEG
ND de Forcalquier et sa balustrade avant les intempéries
JPEG
JPEG
Après l’éboulement de la falaise, on voit la balustrade
suspendue dans le vide !
Publié le 2 janvier 2010

SALON INTERNATIONAL DU
PATRIMOINE CULTUREL 2009

27 octobre 2009, modifié le 15 novembre 2009
Le salon 2009 était dédié au Patrimoine des Religions, et s’est tenu au : CARROUSEL DU LOUVRE du 5 au 8 novembre, il réunissait de nombreuses associations de défense et de sauvegarde du patrimoine national, dont bien sur la FNASSEM dont nous sommes adhérents et notre Vice-président Francis LIBAUD, a accueilli les visiteurs et les curieux sur le stand de la FNASSEM le samedi 7 novembre ou nous avons proposé le dernier ouvrage de notre Vice-président fondateur Jean DIEUDE : Pèlerinages et Romérages au diocèse de Digne

Haut de page


ORATOIRE SAINT-ANTOINE-de-PADOUE
LA PENNE (06)
 

JPEG - 1.3 Mo

Impondérables !
 
Nous avions écrit à Madame RAYBAUD, maire de la commune de La Penne pour lui suggérer de restaurer avec notre participation, l’oratoire Saint-Antoine-de-Padoue, très décrépi, situé sur la D27 au lieu dit le Peiron, et celle-ci avait répondu très favorablement.
 
Cet oratoire devait avoir ses maçonneries restaurées et une nouvelle grille posée à l’automne 2009 par une entreprise retenue par la Mairie, notre association prenant en charge la moitié du coût des travaux.
 
Cette entreprise de Gattières qui se dit spécialisée dans la restauration de monuments, n’a pas daigné tenir ses engagements de délais malgré plusieurs relances, la Mairie à donc résilié le marché.
 
La restauration est reportée au printemps 2010, et sera effectuée par des bénévoles amis de notre association, la bénédiction aura lieu vers la fin du printemps.
Le 14 décembre 2009

ORATOIRE SAINT-BERNARD-DE-MENTHON
Saint-Martin-Vésubie (06)

 
Nous avons sensibilisé M. Gaston FRANCO, Maire, conseiller Général à l’époque et député européen aujourd’hui, pour restaurer l’oratoire Saint-Bernard-de-Menthon.
Cet oratoire situé au Boréon, sur le chemin des vacheries, dans un endroit esseulé, bâti sur de gros rochers, était vandalisé depuis plusieurs années.
 
Le 15 août 2007, nous avons remis à M. Le Maire une statue en bois de poirier, oeuvre du sculpteur Marc Blondeau, d’après le buste reliquaire en bois polychrome du début du XIII° siècle conservé dans le trésor de l’Hospice du Grand Saint Bernard.
Monsieur Franco à souhaité déplacer le monument existant, lors de grands travaux d’aménagements, pour l’installer à proximité du Chalet d’accueil du Boréon, sous l’oeil des caméras de vidéo-surveillance, cette opération a été réalisée cet été avec de gros engins de manutention.
Il reste à restaurer le monument proprement dit, fixer une grille solide, et sceller la croix, avant d’y déposer la statue.

JPEG - 1.3 Mo

JPEG - 1.2 Mo

JPEG - 412.3 ko

L’oratoire à son nouvel emplacement Remise de la statue à M. Franco Statue de Saint-Bernard de Menthon
La bénédiction est prévue prochainement, en même temps que l’inauguration des travaux d’aménagements du bord du lac du Boréon.
 
Mise à jour septembre 2009

LES PILONI VOTIVI DU PIÉMONT

Francis Libaud à rendu visite à des associations Italiennes, afin de nouer des contacts, pour échanger nos connaissances et nos recherches, nos articles, etc.
Les oratoires du Piémont, sont très caractéristiques, de section carrée et de grande hauteur, ils comportent souvent 3 à 4 niches, avec quelquefois une statue, mais plus souvent de belles peintures, similaires aux fresques, comme ceux figurant ci-dessous.
Un article sur les oratoires du Piémont, sera publié dans notre bulletin de novembre.
 

JPEG - 1.3 Mo

 

JPEG - 1.3 Mo

 

JPEG - 1.4 Mo

 Mise à jour de septembre 2009

LES ORATOIRES DE LIGURIE

Quoique limitrophes du Piémont, les oratoires de Ligurie, sont semblables à ceux du département des Alpes-Maritimes, ils sont assez répandus, quelquefois en mauvais état, mais souvent bien entretenus ou bien restaurés, et l’on découvre de-ci de-là des oratoires tout neufs. Dans le diocèse de Vintimiglia, on les trouve au bords des routes des villages des collines côtières, comme sur les routes de montagnes.Ils sont généralement dédiés à La Vierge.
 

JPEG - 1.4 Mo

JPEG - 1.4 Mo

 

SAINTE-ANNE D’ÉVENOS (83)
ORATOIRE SAINT-ANDRÉ

Une restauration exemplaire !
 

JPEG - 145 ko
 

 

JPEG - 187.5 ko
 

JPEG - 179.7 ko

Faisant suite à notre intervention Monsieur Pérousse, propriétaire de l’oratoire vient de le faire restaurer. Un bas relief de facture moderne a été placé dans la niche évitant ainsi le vol d’une statue, le bénitier en saillie a été mis en valeur ainsi que la pierre de dédicace d’origine portant la date de 1869. Nous adressons nos remerciements et nos sinères félicitations à M. Perousse pour ce magnifique travail de restauration.


CONFÉRENCE SUR L'ORIGINE DES ORATOIRES
À ROQUEBILLIERE (06)

A la demande de l'association l'AMONT dirigée par Eric Gili, et dans le cadre des "Samedis de l'Amont",  une conférence sur l'Origine des oratoires, du Paganisme au Christianisme, a été faite par Francis Libaud dans la Salle de la Mairie, le 8 août dernier.

La conférence avait réuni plus d'une cinquantaine de personnes, dont Monsieur le Maire Gérard Manfredi et plusieurs de ses conseillers, et des personnes intéressée par le sujet, venant de toute la vallée de la Vésubie et bien au delà.

 

La photo ci-jointe à droite représente l'affiche faite par l'Amont et largement diffusée dans tous les villages de la vallée.

Francis Libaud
9 août 2009


ISOLA (06) ORATOIRE SAINTE-ANNE

Miraculeusement protégé lors d’une catastrophe naturelle
 
Sur le sentier qui va d’Isola au hameau de Chastellar, se trouve l’Oratoire de Sainte-Anne, sainte très vénérée à Isola depuis des siècles, le sanctuaire de Sainte-Anne, est situé de l’autre coté de la crête, en Italie, Ste Anne de Vinadio, est commun à Isola comme à Vinadio.
Cet hiver a été très rude, de très fortes chutes de neige, ont entrainées des avalanches très destructrices.
L’oratoire Sainte-Anne, situé en plein milieu du couloir d’une avalanche considérable, a été miraculeusement épargné, comme le montre cette photo transmise par un de nos amis. Sainte-Anne veillait !

JPEG - 104.6 ko

Mise à jour juillet 2009

LES ORATOIRES DE VENDÉE (85)

Lors de ses séjours en Vendée, Francis Libaud, répertorie et photographie les oratoires. Plus de 70 oratoires ont étés recencés, situés essentiellement dans les cantons de Mortagne-sur-Sèvre, Montaigu, les Herbiers et Saint-Fulgent, au nord-est du département, en fait dans la région insurgée en 1793.
Ils sont typiques de cette région, désignés localement sous le nom d’Arceaux, généralement bâtis en granit des mauges, et sont de deux époques, de la Restauration, comme celui à gauche ci-dessous, et de la fin du XIXème siècle comme celui de droite ci-dessous. Ils sont généralement privés. Un article sur ces édifices sera publié sur notre prochain bulletin semestriel ‘Oratoires’ du mois de novembre.

JPEG - 672.9 ko

 

JPEG - 1.3 Mo

Mise à jour de juillet 2009

FÊTE DE LA TRINITÉ À TALLARD (05)

JPEG - 220.6 ko

Dimanche 7 juin, fête de la Trinité, la municipalité de Tallard (05) a organisé une cérémonie pour célébrer la restauration en 2008 de la statue de la Trinité (frappée par la foudre en 2004) qui domine toute la ville du sommet de la chapelle du château.

L’historien François Boespflug, spécialiste des objets de dévotion, a fait découvrir aux habitants de Tallard les origines de ce monument qu’il qualifie d’unique, car en 35 ans de recherches sur cette forme de représentation de la Trinité il n’en avait jamais vu ce type. « Ces sculptures représentant Dieu portant son fils crucifié sont appelées trônes de grâce, mais si, d’une part Dieu le Père n’est que rarement représenté debout, ces œuvres ne sont jamais placées sur des clochers d’églises ».

Pour célébrer cet événement, la Poste a publié cinq cents enveloppes « prêts-à-poster » à l’effigie du monument, qu’il est possible de se procurer au bureau de poste de Tallard au prix de 8,60 € le paquet de dix.
 Mise à jour de juin 2009

CONFÉRENCE SUR L'ORIGINE DES ORATOIRES
À PARIS (75)

Le 11 juin 2009, et à la demande du Rotary-Club Paris-Bercy, s'est tenu dans les locaux d'une salle du restaurant  Chez Françoise (75007) s'est tenu une conférence privée sur "l'origine des oratoires, du Paganisme au Christianisme", en présence d'une vongtaine d'auditeurs très intéressés.
Mis en ligne le 21 février 2017


DONNEES SUR L'ORATOIRE SAINT-ÉTIENNE
À CREISSSET, BEYNES (84)

Invités le 6 mai par la Société scientifique et littéraire des Alpes de Haute-Provence pour donner une conférence sur les oratoires du département nous avons eu le plaisir de retrouver de nombreuses personnes que nous avions eu le plaisir de rencontrer au cours de nos recherches dans le département, entre autres Serge Petitclair de l’Association de Recherches et de Documentation Archéologiques de Haute-Provence (ARDA-H.P.) qui nous a aimablement remis un complément d’information sur la réhabilitation de l’oratoire Saint-Etienne réalisé en 2006.

L’oratoire Saint-Étienne, signalé sur les cartes IGN, est situé sur le chemin du village abandonné de Creisset ; on y accède à partir du Pont des Trois Evêchés. Un rocher dans le lit de l’Asse sert d’assise à l’une des piles de l’ouvrage, dont il ne reste qu’une arche en cintre surbaissé ; ce rocher matérialisait jadis le point de jonction des évêchés de Digne, Riez, et Senez. Après une demi-heure de marche on peut découvrir à 804 mètres d’altitude les vestiges d’un oratoire, dédié à saint Etienne, érigé en 1770.
Monté sur un piédestal en acier de 55 centimètres de hauteur, fixé par des vis sur le rocher, le nouvel oratoire, réalisé par l’équipe Rovaletto, Petitclair, Borel et Pastor, est taillé dans un tronc de mélèze de 25 centimètres de diamètre et de 100 centimètres de hauteur, une fenêtre étroite le traversant de part en part laisse apparaître un vitrail représentant la lapidation de saint Étienne

JPEG - 222.7 ko

Acte notarial de 1770 concernant la construction
de l’oratoire Saint-Etienne sur la commune de Creisset.
A.D. AHP. Notaire Héllies
"L’an mil sept cens soisante et dix et le dis sept dexambre après midy, par devant le notaire royal a mezel soussigné en présence des temoins à la fin només constitué en sa personne jean pierre garsin metre maçon du lieu de Beynes lequel de son grè a promis promet et s’oblige en faveur des sieurs consuls et communauté du lieu de Creisset représentés par jean chandre premier consul present stipulant aceptant de faire et batir un auratoire pour servir de monument perpetuel de la chapelle de saint etienne quy a ete fondue et brisée au moyen du grand éboullement quy est arrivé audit Creisset depuis environ deux ans, lequel auratoire sera fait par ledit garsin a landroit quy luy sera marqué par les sieurs Consuls quy aura pris sa fondation jusques ou lont doit poser la Reprexenter Limage de saint etienne, d’une canne hauteur et la voute et entre deux ou lon doit mettre limage a un pan et demy de largeur autant dauteur avec la pente audessus necessaire et couvert de tuiles quy aura trois pans largeur, quy sera baty en giperie bien et duement enduit et rebouché et applany de trois faces et ce moyennant le prix de onse livres dix sept sols que le sieur chandre promet de faire payer audit garsin par le trésorier de la communauté du jour d’huy en un mois et pour lobservation de tout ce que dessus a peine de tout depans dudit chandre".
Mise à jour de juin 2009

Haut de page


CONFÉRENCE SUR L'ORIGINE DES ORATOIRES
À COURBEVOIE (92)

Le 20 mai 2009 une conférence sur "L'origine des oratoires, du Paganisme au Christianisme" par Francis Libaud, S'est tenue à la Maison des Associations de la rue Gaultier à Courbevoie (92).

Compte tenu de la date de disponibilité de la salle, avec le week-end de l'Ascension, nous n'avons eu qu'une faible participation d'auditeurs.

Le 20 mai 2009


CAUSERIE SUR LES ORATOIRES À DIGNE (04)

Le 6 mai se tiendra à Digne, Salle Abbé Féraud, une causerie faite par Jean Dieudé, sur la necéssité de veiller à sauver les oratoires qui balisent notre territoire et notre cadre de vie.

Photo Jean Dieudé de l'Article de La Marseillaise 
Le 6 mai 2009


LURS-EN-PROVENCE (04)
ORATOIRE SAINT-JOACHIM

JPEG - 91.6 ko

 

 

 

M. Patrick André, président des ‘Amis de Lurs-en-Provence’, membre de notre association depuis cette année, nous a confirmé le démarrage des travaux de restauration de cet oratoire, situé au-dessous des ruines du château, qui menaçait de s’éfondrer par suite d’importantes fissures, ocasionnées par le gel, de l’une des colonnes supportant la niche.

 

 

 Mise à jour d’avril 2009


ÉVENOS (83) ORATOIRE SAINT-ANDRÉ

Oratoire en péril !

JPEG - 141 ko

JPEG - 129.3 ko

Contactés par un internaute désireux d’entreprendre la restauration de cet oratoire situé sur le chemin du château après le passage sur le pont de la Reppe, nous avons demandé à M. le Maire l’autorisation d’entreprendre les travaux ; celui-ci nous a indiqué que cet édicule n’était pas situé sur un terrain communal et appartenait à un propriétaire privé dont il devait nous communiquer les coordonnées. Nous attendons ces renseignements pour prendre contact avec cette personne.
Cet oratoire érigé en 1869, comme l’indique l’inscription gravée sous la niche, a été restauré à deux reprises en 1938 et 1978. Son état de délabrement actuel, qui risque d’entrainer sa disparition définitive, nécessite une restauration urgente.
La niche ornée d’une peinture naïve représentant Saint-André tenant sa croix devant deux embarcations de pècheurs avec en arrière plan un paysage de bord de mer fermé à l’horizon par une colline boisée. La croix de fer forgé qui surmontait l’édicule à disparu.
Mise à jour d’avril 2009

ORATOIRE SAINTE-THÉRÈSE
À LA VERDIERE (83)

JPEG - 320.4 ko

Acte de vandalisme sur l’oratoire
 
SAINTE-THERESE de L’ENFANT-JESUS
 
 
 

Après deux restaurations successives à la suite d’actes de vandalisme et la pose d’une grille en fer forgé pour protéger la statue cet oratoire a de nouveau été victime d’un acte de vandalisme avec décapitation de la statue.

L’Association pour la Sauvegarde du Patrimoine de La Verdière, et la Mairie ont déposé une plainte à la Gendarmerie. Espérons que le coupable puisse être enfin découvert.
 
Mise à jour d’avril 2009

EXPOSITION D'UNE STATUE DU DIEU DE PITIÉ

DANS LA CATHÉDRALE DE GAP (05)

A l'initiative de Monseigneur Jean-Michel Di Falco Léandri, une statue moderne du Dieu de Pitié, réalisée par Paul Frayer a été présentée dans la cathédrale de Gap.
 
Ces statues se rencontrent dans des oratoires, particulièrement en Bourgogne et Franche Comté dans les départements de la Côte d’Or, Haute-Saône, du Doubs et du Jura, ainsi que dans les Flandres dans les départements du Nord et du Pas-de-Calais.

 
Dans la préface de notre ouvrage « Oratoires du Dieu de Pitié sur les Terres des Ducs de Bourgogne », Mgr. Mauro Piacenza, Président de la Commission Pontificale pour les Biens Culturels de l'Eglise, déclare :
« Ce n’est pas tant le Christ en croix, qui caractérise ces pieux édicules, mais bien plutôt une figure qui semble n’appartenir qu’à eux et qui est, en quelque sorte, le résumé douloureux de tout le drame de la Passion. C’est, en effet, l’image de Jésus, nu et épuisé, assis sur un tertre, les pieds et les mains liés, la couronne d’épines déchirant son front, d’où coule le sang avec lenteur. Toutes ces statues du ‘Dieu piteux’ ont la valeur d’un symbole : elles ne représentent pas un Ecce homo, le Christ bafoué dans le prétoire, mais un Christ qui pense et souffre, dans l’attente de la mort. Cela évoque le théâtre médiéval des Mystères, où l’on pouvait voir le Christ assis, dépouillé de sa robe, attendant avec résignation que les bourreaux aient préparé sa croix, alors qu’il ne lui restait qu’à mourir.
           En fin de compte, ce que ces humbles artistes, avec leur bonne foi et leur candeur ordinaire, ont voulu glorifier, n’est pas tant la souffrance et la mort, mais bien plutôt l’amour, c’est-à-dire la souffrance d’un Dieu qui meurt pour nous. Une souffrance acceptée avec amour, transfigurée en amour. »
Comment ne pas mettre cette description en parallèle avec celle publiée sur le blog du diocèse de Gap, sous la plume de Christine de Winter journaliste du Dauphiné, commentant l’exposition qui se tient actuellement dans la cathédrale de Gap, de l’œuvre particulièrement émouvante de Paul Frayer, artiste contemporain.
A peine le pied posé sur le perron de la cathédrale de Gap on est saisi par une apparition presque inquiétante au fond de la nef latérale. Le Christ surgit de l’obscurité, assis sur une chaise électrique et non crucifié. Cette vision provoque choc et même douleur chez certains chrétiens scandalisés. Et pourtant la croix n’était-elle pas à l’époque romaine l’équivalent de la chaise électrique, un instrument de mort et de torture d’autant plus infamant qu’il était réservé aux esclaves ? Le Christ redevient alors notre contemporain et sa Passion n’en est que plus actuelle.
Le réalisme exacerbé de la figure du condamné, dans sa chair, ses cheveux couronnés d’épines, sa tunique rouge de sang et la douleur de son visage baissé, accablé, nous ramènent aux figures de procession de la Semaine Sainte espagnole. Cette œuvre qui peut paraître provocatrice prend donc aussi ses racines dans un art traditionnel et populaire
 
 avril 2009

ORATOIRE DU DIEU DE PITIÉ
À TONNERRE (89)

Françis Libaud, de passage à Tonnerre, nous a adressé la photo de cet oratoire du XVIIe siècle qui aurait besoin d’être restauré.

 

Il a adressé un courrier à M. le Maire en lui faisant part de notre désir de restaurer ce monument. Nous attendons une réponse favorable.

Avril 2009


LE POËT (05) ORATOIRE DU SACRÉ-COEUR

L’Association « Le Poët au fil du temps », association pour la sauvegarde du patrimoine de la commune, a entrepris la restauration de cet oratoire dont ils ont retrouvé divers éléments oubliés depuis plusieurs années dans la décharge municipale.

Cet édifice en pierres de taille, érigé en 1893 au lieu-dit ‘Les Fourniers’ avait fait l’objet d’une première restauration le 23 décembre 1942, puis de nouveau en 1974 par son propriétaire M. Maurice Richaud et M. Garcin, artisan maçon au Poët.

A l’occasion de cette restauration une statue du Bon Pasteur, œuvre de Melle Marie-Yvonne Gra, décoratrice , avait été placée dans la niche. Renversé par un tracteur, les débris ont été portés à la décharge où ils ont été oubliés après le décès de M. Richaud.

JPEG - 73.8 ko

JPEG - 65.1 ko

Mise à jour d’avril 2009

ORATOIRE SAINTE-BARBE
À BAGNOLS-EN-FORÊT (83)

JPEG - 157.1 ko

Rémy Noizet, adhérent de notre association depuis 2006, nous a fait part de son désir de procéder à la restauration de cet oratoire, construit en porphire rouge, situé en bordure d’un sentier conduisant aux gorges du Blavet.
Mise à jour de mars 2009

            ORATOIRE NOTRE DAME DU CHÂTEAU
            À SAINT-ÉTIENNE-DU-GRÈS (13)

Catastrophe naturelle

JPEG - 302.2 ko

 Notre correspondant pour le secteur des Alpilles vient de nous faire parvenir ces photos de l’oratoire situé à proximité immédiate du Sanctuaire qui renferme la statue miraculeuse de Notre-Dame-du-Château.
A la suite des intempéries de cet hiver, abondantes chutes de neige et violente tempête, un énorme pin s’est écroulé au-dessus de l’oratoire miraculeusement épargné.
Pour plus d’informations sur la dévotion à Notre-Dame du Château et à son pèlerinage annuel, vous pouvez consulter l’Inventaire des Sanctuaires et Lieux de Pèlerinages chrétiens sur le site : http://www.coldev.org/sanctuaires/index
 

JPEG - 220.1 ko

JPEG - 182.8 ko

SOUS LE SIGNE DE LA RESURECTION
 
Le 30 mars, suite à notre intervention auprès de M. le Maire de Saint-Etienne-du-Grès, le Directeur des Services Techniques nous a adressé un courriel nous signalant que les abords de l’oratoire avaient été dégagés et qu’un nettoyage général des abords de la chapelle était programmé pour le mois d’avril.

JPEG - 255.4 ko

Le 5 avril, Gabriel Clavel notre correspondant s’est rendu sur place pour vérifier si l’oratoire n’avait pas été endommagé et nous a fait parvenir une nouvelle photo de l’oratoire ainsi qu’une vue générale de la chapelle resplendissante dans un cadre printanier.
 

JPEG - 167.3 ko

CHAPELLE NOTRE DAME DU CHATEAU

Prête à accueillir les pèlerins pour le 17 mai
(Cinquième dimanche après Pâques)
pour la procession conduisant la statue à la collégiale royale Sainte-Marthe de Tarascon où elle demeurera exposée pendant 40 jours à la vénération des fidèles.
 
A CONSULTER :
PELERINAGES ET SANCTUAIRES MARIAUX AU XVII° SIECLE
Manuscrit du père Vincent Laudun
Edité et publié par Bruno MAES
Editions du Comité des travaux historiques et scientifiques
 Texte Jean Dieudé
Photos Jean Dieudé, Gabriel Clavel,
Mise à jour de février 2009