Années 2009 - 2010

RESTAURATION DE LA CHAPELLE
SAINT CHRISTOPHE À ROUGON (04)

Le village de Rougon, situé sur le tracé de l’ancienne route reliant Castellane à Digne en passant par Majastre et Mézel, domine les gorges du Verdon.
 

On y accède, au départ de l’Auberge du Point Sublime, par la D 17, route balisée par une série de trois oratoires dédiés à ND des Sept Douleurs, Sainte Anne, et Notre Dame avant de parvenir à la chapelle Saint Christophe. 

JPEG
JPEG
Cet édifice du XVIIème siècle, récemment restauré, est précédé d’un vaste auvent qui servait autrefois d’abri pour les pèlerins se rendant à Saint-Jacques de Compostelle . 
 
 
A l’extrémité Est du village le GR4 passe au pied de l’oratoire Saint-Joseph d’ou l’on a une vue imprenable sur le vieux village, avec en arrière plan le Point Sublime qui domine l’entrée des Gorges du Verdon.
Afin de parachever cette restauration, la municipalité a fait appel à nos services pour faire l’acquisition d’une statue de Saint Christophe destinée à orner la niche située au dessus de la porte d’entrée.
 
Nous avons choisi comme modèle une statue du XIVème siècle, classée M.H., sise dans une rue du village de Boulbon (13) dont nous avons confié la réalisation à Maryse Bravin, Céramiste d’Art à Forcalquier.
 
 
Le 15 novembre nous nous sommes rendus à Rougon pour remettre cette statue à M. Michel Fachin Maire de la commune et à son adjoint Dominique Garcette, qui ont procédé à la mise en place de la statue dans la niche.
JPEG
JPEG
     M. Favin installe St Christophe

 
JPEG

 

JPEG
Mme Garcette présente la grille

 
JPEG

vous pouvez découvrir sur notre Base de Données www.oratoires.com les fiches détaillées concernant les huit oratoires de la commune, ainsi que la croix fixée contre le mur de la chapelle dans l’enclos du cimetière, et le splendide ex-voto, actuellement en cours de restauration, daté de 1814 et dédié à saint Sébastien, patron primitif du village, à saint Christophe, et à saint Barthélémy, patron d’un des deux donateurs.

 
JPEG
Pour plus d’informations sur le patrimoine religieux de la commune voir également le site http://www.rougon.fr/voiescelestes

Texte et photos Jean Dieudé
Décembre 2010


DÉROULEMENT DE LA CONSTRUCTION
DE L’ORATOIRE SAINT ANDR
É
Á MOUANS-SARTOUX (06)

 
« L’Année Jacquaire 2010 » a suscité un regain de fréquentation des chemins de pèlerinage. Pour la circonstance l’inauguration de la Voie Aurelienne (classée GR653A) chemin de Saint-Jacques de Compostelle et de Rome dans les Alpes-Maritimes s’est déroulée le 9 mai à Menton avec le dévoilement de la plaque commémorative scellée dans un pilier à la Porte de France, en face de la chapelle Saint-Jacques.
Ce nouvel itinéraire réhabilité, parcourant la Côte d’Azur, traverse la commune de Mouans-Sartoux.
Si un oratoire existait déjà en bordure de ce tracé à l’ouest de la commune, il semblait judicieux d’en établir un à l’entrée est. Notre ami et adhérent Lucien Boldrin infatigable restaurateur et constructeur d’oratoires a proposé à M. Aschieri, maire de la ville, de construire un oratoire dédié à Saint André, patron de la commune, sur un terrain communal situé au bord du chemin. Après plusieurs contacts et réunions avec les services municipaux une parcelle de terrain a été mise à disposition, et la Mairie à fournit l’essentiel des matériaux, notre association fournissant le reste. La construction a été entièrement réalisée par notre adhérent Lucien Boldrin, aidé efficacement par notre ami bénévole Jean-MarieRouvier. Nous avons fourni la coquille Saint Jacques qui a été scellée sur le socle, et tenu à aménager cet espace pour le repos des pèlerins et des randonneurs en installant nous mêmes un banc à proximité.
 
Les photos ci-dessous expliquent le déroulement des travaux réalisés début novembre :
 
JPEG
Le terrain concédé et le rocher qu’il a fallu enlever
JPEG
Préparation du chantier
 JPEG
Les fondations
JPEG
La base s’élève...
JPEG
La base est terminée
JPEG
   Elévation de la niche
JPEG
Le gros oeuvre est achevé
JPEG
                   L’oratoire est terminé
 JPEG
                      Saint André dans sa niche

JPEG

L’Oratoire dans son espace avec le banc de repos
Texte Francis Libaud
Photos Lucien Boldrin
Le 12 novembre 2010

CONSTRUCTION DE L'ORATOIRE SAINT LOUIS
À AURENT - CASTELLET-LES-SAUSSES (04)

Notre adhérent Michel Cozzi vient de réaliser la construction de cet oratoire sur un terrain lui appartenant, situé entre le lavoir et le musée des Aurentais.
Cet imposant édifice, dédié à saint Louis, roi de France, patron de la paroisse, est construit en pierres apparentes assemblées au mortier. Une grande niche rectangulaire à linteau de bois abrite, sous un toit en bardeaux de mélèze,une statue de saint Louis en terre cuite réalisée à sa demande par Maryse Bravin, céramiste d’art à Forcalquier, d’après la statue classé M.H. de l’église de Cachan.
aint Louis y est représenté, tête nue, tenant dans sa main gauche la Sainte Couronne d’Epines serrée contre son cœur, et, sa couronne royale dans sa main droite dans une attitude d’humilité.
La cérémonie de bénédiction par le Père Gérard Salnitro, archiprêtre du secteur paroissial Var-Verdon, n’ayant pu se faire cette année est reportée au printemps 2011.

La cérémonie de bénédiction par le Père Gérard Salnitro, archiprêtre du secteur paroissial Var-Verdon, n’ayant pu se faire cette année est reportée au printemps 2011.

Texte Jean Dieudé
photos Michel Cozzi
Juillet 2010


BÉNÉDICTION DE L'ORATOIRE SAINT-ÉLOI
À EYRARGUES (13)

Erigé par décision de la Confrérie de Saint-Eloi …après dix années de réflexion.

Le 12 juin 2010, la confrérie de Saint-Eloi d’Eyrargues, accompagnée de nombreux fidèles de la paroisse et des communes avoisinantes, se sont rendus en procession, bannière en tête du cortège, au croisement de l’avenue Romain Rolland et du chemin de Notre-Dame pour assister à la cérémonie de bénédiction de l’Oratoire Saint-Eloi nouvellement construit sur l’endroit où la « Charrette de Saint-Eloi » prend son départ lors de la fête rituelle du dernier Week-end de juin.

Texte Jean Dieudé
Clichés Gabriel Clavel

12 juin 2010


RESTAURATION DE L’ORATOIRE
DE LA PENNE (06)

JPEG
Saint Joseph et Saint Antoine de Padoue
 
Malgré un hiver plutôt rigoureux dans ces sommets de montagnes, car nous sommes à 900 m d’altitude, entourés de sommets à plus de 1200 m et avec une météo peu clémente, la restauration de cet oratoire à enfin pu être menée à terme.
 
Avec la famille du propriétaire, aidé par un membre de notre association, et grâce à la participation financière de la commune, cet oratoire dédié à l’origine à Saint Joseph et à Saint Antoine de Padoue, à enfin vu ses maçonneries restaurées et une belle et solide grille à été scellée.
 
Après peinture de la niche, Saint Antoine de Padoue à enfin retrouvé sa place, accompagné d’une petite plaquette moulée de Sainte Thérèse de Lisieux, et d’une petite statuette d’une mère portant son enfant dans un bras et une fleur de lys de la Vierge dans l’autre main.
 
Reste maintenant à convenir de la date de la bénédiction qui se fera lors du retour des beaux jours.
 
 Texte et Photo Francis Libaud
le 15 mai 2010

Retrouvez la fiche correspondante sur : www.oratoires.com

BÉNÉDICTION DE L'ORATOIRE SAINT ELOI
Á CUGES-LES-PINS (13)

L'inauguration de l'oratoire a eu lieu le dimanche 2 mai 2010 à 10h30, en présence des fifres et tambourins.
Autrefois, les paysans fasaient bénir chaque année leur meilleur cheval, en l'amenant devant l'église à la Saint Eloi. Ainsi pendant une semaine le village était animé de la fête de saint Eloi  haute en couleurs. Aujourd'hui ces festivités maintiennent traditions et coutumes.
Grâce aux efforts des Capitaines de saint Eloi , ce bel oratoire a été construit bénévolement, il est situé à l'entrée est du village.
La statue de Saint Eloi a été bénie lors de la messe du dimanche matin, en présence de tous les paroissiens, du Comité de saint Eloi et des des Capitaines, ainsi que des autorités civiles. A l'issue de la messe toute l'assistance alla en procession accompagnée des fifres et des tambourins, pour aller placer la statue dans la niche de l'oratoire.
Données de la paroisse,  photos de Jeanne Rousseau
Le 3 mai 2010

ORATOIRE SAINT JEAN-BAPTISTE
HAMEAU DE CHAUDOUL À LA JAVIE (04)

A la demande de M. Pierre Auzet, désireux de restaurer l'oratoire du hameau dédié à Saint Jean-Baptiste dont la statue avait été vandalisée, nous avons confié à Maryse Bravin, céramiste d'art à Forcalquier, le soin de réaliser une nouvelle statue en terre cuite. Nous remercions chaleureusement les habitants du hameau qui se sont cotisés pour nous offrir un don. Le Père Gabriel Clausse, desservant la paroisse, procédera prochainement à une cérémonie de bénédiction.

Texte et Photos Jean Dieudé
Avril 2010


ORATOIRE SAINT ANDRÉ
À MAILLANE (13)

Construit à l’initiative de l’Association GASPAR, il a été béni le 30 Novembre 2009, jour de la fête de Saint-André, patron de Maillane.

L'oratoire est situé 800m à l'Est du village, au croisement de la route d'Eyragues (RD32), et du chemin de Saint-André, sur une terre où se trouvait jadis la chapelle antique de Saint-André. Construit en pierre d’Estaillades, provenant de la carrière Hugot d’Oppède, il a été réalisé par Manuel Castro, sculpteur à Saint-Remy-de-Provence. La statue de Saint-André placée dans l'oratoire provient de la ville d'Olot, près de Gérone, en Espagne. Elle est l'oeuvre des ateliers Arte Cristiano. Confectionnée en fibre de verre, elle mesure 60cm de hauteur. Le Saint porte la croix en forme de X sur laquelle il fut crucifié.

Frédéric Mistral propriétaire de cette terre à la fin du XIXème siècle, projeta en 1897 d'y construire un oratoire pour rappeler sans doute la présence de l'ancienne chapelle en ses terres. Malheureusement se projet ne se réalisera pas, et c'est par testament, que cette terre de Saint-André revint à la commune de Maillane à la mort de Mistral en 1914.

Longue inscription en langue provençale, gravée sous la niche : « De nosti reire Gau-Rouman e pagnan O Santo respaussolo que li crestian a sant Andrieu em’unoglésio vuei destruicho avien autre téms de dicatdo, a lou felibre maianen auboura per remébre di generacioun antico aquest rougadou sacra.  F. Mistral.

Texte Jean Dieudé
Clichés Gabriel Clavel

Le 30 novembre 2009


RESTAURATION D’UN ORATOIRE À MENTON (06)

 
Une Dame, propriétaire sur le bord du chemin de l’Annonciade à Menton, qui comporte lui-même 15 magnifiques oratoires, possédait dans son mur de clôture, un vieil oratoire délabré. Lors de la restauration de ce mur, la structure de l’oratoire a été restaurée.
 
Un de nos adhérents, a lui-même construit les marches d’accès, et donné une nouvelle grande statue de la Vierge.
Nous lui apporterons notre aide pour la réparation de la porte, et la décoration à venir de la niche.
 
JPEG
L’Oratoire avant restauration

 
JPEG
le bâti de l’Oratoire restauré

 
 Mise à jour d’octobre 2009

Haut de page


BÉNÉDICTION DE L’ORATOIRE SAINT-CASSIEN

VAL-DE-CHALVAGNE (04)
PAROISSE DE CASTELLET- SAINT-CASSIEN
 
 
  • JPEG - 157.1 ko
Samedi 8 août de nombreux fidèles et amis de la commune de Val-de-Chalvagne se sont retrouvés au village de Castellet-Saint-Cassien pour la fête de saint Laurent patron de la paroisse. A l’issue de la messe célébrée par le Père Gérard Salnitro, archiprêtre du secteur paroissial Var-Verdon, la procession, portant le buste reliquaire du saint précédé de la bannière et de la croix de procession, s’est rendue devant l’oratoire soigneusement restauré, à titre bénévole, par M.M. Auguste Géraci et Aurélien Grac.
Cet oratoire possède, comme plusieurs autre du secteur, quatre niches dont la plus grande, située en partie inférieure de la face avant, servait de reposoir pour la statue du saint lors des processions ; une petite niche située au-dessus contient une plaque à l’effigie de saint Laurent. Les deux autres niches situées sur les côtés du pilier étant vides, nous avons offert à la paroisse deux plaques de lave émaillée : la première à l’effigie de saint-Jean-Cassien d’après une fresque de l’Abbaye de Saint-Victor à Marseille, la seconde représentant saint Sébastien d’après une statue du XVIIe siècle en bois polychrome.
En effet l’oratoire, construit sur l’emplacement d’un ancien oratoire en ruines dédié à saint Sébastien, n’est pas dédié à saint Laurent mais à saint Cassien. Autrefois pour le Romèrage de saint Laurent, patron des bergers, la procession se rendait à l’oratoire, qui lui est dédié, situé au carrefour du lieu-dit La Serre ; cette tradition a été abandonnée en raison de son éloignement de l’église.
A l’issue de la bénédiction de l’oratoire restauré et des fidèles, les nombreux participants à cette cérémonie se sont retrouvés autour d’un aïoli servi sous les ombrages de l’allée du château, ancienne possession des seigneurs de Glandèves, dont l’escalier est orné de gypseries.
 
Texte Jean Dieudé
Le 10 aout 2009

RESTAURATION ET BÉNÉDICTION DE L’ORATOIRE
DU SACR
É-COEUR À LE POËT (05)

L’Association « Le Poët au fil du temps », association pour la sauvegarde du patrimoine de la commune, vient d’entreprendre la restauration de cet oratoire renversé par un tracteur, dont ils ont retrouvé plusieurs éléments déposés à la décharge municipale où ils avaient été oubliés depuis de nombreuses années.

Bel oratoire construit en pierres de taille, érigé en 1893 au lieu-dit ‘Les Fourniers’, sur un terrain appartenant à M. Maurice Richaud, il se présentait sous la forme d’un pilier rectangulaire percé d’une niche cintrée fermée par une grille de fer forgé. Un chapiteau mouluré, surmonté d’une élégante croix de fer forgé terminait l’édifice.

Une inscription gravée sous la niche porte la mention de sa dédicace et la date de son érection : AMOUR DU SACRÉ CŒUR – 1893.

Il avait fait l’objet d’une première restauration le 23 décembre 1942 dont la date est également gravée sur le pilier, puis d’une seconde restauration en 1974 par son propriétaire aidé par M. Garcin, artisan maçon au Poët. A l’occasion de cette restauration une statue du Bon Pasteur, œuvre de Mlle Marie-Yvonne Gra, avait été placée dans la niche.

La Bénédiction

JPEG - 218.2 ko

A l’initiative de l’Association « Le Poët au Fil du Temps » l’oratoire du Sacré-Cœur a été reconstruit à titre bénévole, en utilisant les éléments abandonnés sur la décharge municipale d’un ancien oratoire disparu.
 
Il a été béni le dimanche 26 juillet 2009 jour de la fête de sainte Anne, patronne du village, à l’issue de la messe célébrée dans la chapelle qui lui est dédiée.
Mise à jour juillet 2009
Texte Jean Dieudé

Haut de page


BÉNÉDICTION DE L'ORATOIRE SAINT-PONS,
AU COL DE LA SINNE À ILONSE (06)

Plusieurs bénévoles du village d’Ilonse (06) haut perché dans la vallée de la Tinée, ont bâti un oratoire au col de la Sinne, point culminant (1438 m.) de la route qui va du village d’Ilonse dans la Tinée à celui de Pierlas dans la vallée du Cians, tous deux étant de magnifiques villages de montagne intéressants à visiter.
Cette route, viabilisée il y a quelques années, permet de passer d’une vallée à l’autre, dans un splendide paysage de montagne.
 
Cet oratoire est dédié à saint Pons, très populaire dans le diocèse de Nice. PONTIUS, fils d’un sénateur romain, se convertit au Christianisme, et fuyant les persécutions, s’installa en Gaule, ou il devint évêque de Cimiez, la cité romaine de Nice. Il fut arrêté en 257 ou 258, et décapité dans la vallée du Paillon, là ou s’élève aujourd’hui l’ancienne abbaye de St Pons. Il est particulièrement vénéré dans l’actuel diocèse de Nice.
 

JPEG - 868.9 ko

JPEG - 841.6 ko

JPEG - 534 ko

JPEG - 1.8 Mo

 Le 1er août 2009, la bénédiction fut faite par le Père BOS, curé de Saint-Sauveur-sur-Tinée, lui même grand randonneur en montagne, en présence de la population locale et des vacanciers.

Haut de page


CASTELLET-LES-SAUSSES (04)
ORATOIRE SAINT-CLAUDE

Construit en 2002 par M. Jean-Claude Brenk sur un terrain lui appartenant situé à 1200 mètres d’altitude au-dessus du village de Castellet-les-Sausses, en bordure de la piste forestière du Mont. Amoureusement construit en hommage à son saint patron, il abrite dans sa niche une belle statue ancienne, souvenir de famille, de Saint-Claude, évêque de Besançon.

Le 18 juillet, le Père Gérard Salnitro, archiprêtre du secteur paroissial, a procédé à la cérémonie de bénédiction en présence de nombreux amis et voisins parmi lesquels Mme Rosie-Viglietti, maire honoraire de la commune

 

Ci-contre, le Père Gérard Salnitro entouré de la
Famille Brenk devant l’oratoire au pied de l'oratoire.
JPEG
JPEG JPEG
Texte Jean Dieudé

Mise à jour de juillet 2009

Haut de page


SAINT JACQUES DE BARRÊME (04)
ORATOIRE SAINT FRANÇOIS D’ASSISE

 

JPEG - 150.1 ko

L’Oratoire a été reconstruit à l’initiative de la municipalité sur l’emplacement d’un ancien oratoire disparu depuis de nombreuses années. Offerte par notre association, la statue de saint François d’Assise, accompagné du loup assis à sa gauche, et tenant un petit oiseau dans sa main droite a été réalisée en terre cuite par Maryse Bravin, céramiste à Forcalquier.

Bénédiction par Monseigneur François-Xavier Loizeau en présence de M. Mistral, Maire de la commune

Texte Jean Dieudé

Mise à jour de août 2009

Haut de page


ORATOIRES DE LAURIS (84)
 

Invités par Mme. Lucienne Férreri, présidente de l’Office de Tourisme, pour l’inauguration du Chemin des Oratoires nous nous sommes rendu dans le village de Lauris situé sur un éperon rocheux, au pied du versant sud du Luberon, dominant la vallée de la Durance.
Un premier oratoire (à gauche), dont l’existence est attestée au début du XVIII° siècle, est dédié à saint Joseph. Un pilier de pierres de taille supporte une haute et étroite niche de plein cintre abritant une grande statue de bois, dorée à la feuille protégée par une grille. L’édifice est couronné par une corniche surmontée d’une croix de fer forgé.
L’oratoire suivant (à droite), est situé au bas du chemin que les Laurissiens empruntaient alors que l’actuelle route de Cavaillon n’était qu’un ravin. Communément désigné sous le nom de ‘La Sainte’ il était dédié à Notre-Dame des Lumières, pèlerinage célèbre situé au nord du massif du Luberon. Un court pilier de pierres de taille, surmonté d’une corniche moulurée, supporte une niche de plein cintre fermée par une porte grillagée, le toit à deux pentes est recouvert de dalles de pierre, une petite croix termine l’édifice. La Vierge à l’Enfant, en terre cuite,aurait été offerte par des religieuses.
St joseph ND des lumières Ste Marguerite Ste Catherine d’Alexandrie St Jean l’évangéliste
Plusieurs niches se rencontrent dans les rues du village : sainte Marguerite (à gauche) à proximité de l’église, à l’angle de la rue éponyme et de la rue du portail, saint Marc qui remplace l’ancien oratoire démoli pour ériger une fontaine publique, sainte Catherine d’Alexandrie (niche en accolade) dans le mur des remparts où se trouvait une ancienne porte de la ville.
L’oratoire (à droite) dédié à saint Jean l’Evangéliste est situé, en dehors de l’agglomération, sur la route de Puget, sur le site de l’église primitive près de la villa romaine de Tradevens. Au dessus d’un soubassement de trois marches, le pilier en pierres de taille est ceinturé aux deux tiers de sa hauteur par un cordon mouluré, il est surmonté d’une corniche débordante supportant la niche qui semble plus ancienne. Une belle statue représente le saint évangéliste revêtu d’habits sacerdotaux de couleur verte, et tenant dans sa main droite une plume, et, dans sa main gauche un livre ouvert sur lequel on peut lire l’inscription : ET LE VERBE S’EST FAIT CHAIRE ET IL A HABITE PARMI NOUS. Une sobre croix surmonte l’édifice.

Haut de page